Une autre vue sur les temples de Sha’ban

Sha’ban est la lumière par laquelle les actes du peuple sont révélés devant Allah

By Editorial Staff

PORT DE ONEHUNGA

Sha’ban est le huitième mois du calendrier lunaire islamique. Le nom est dérivé du mot «sha’ab» qui signifie disperser ou disperser. À l’époque pré-islamique, les Arabes se dispersaient ce mois-ci à la recherche d’eau. On dit aussi qu’ils l’ont fait pour impliquer les chasseurs.

Cela découle du fait que Sha’ban était autrefois le mois de Rajab, l’un des quatre mois saints de l’année lunaire islamique, lorsque les Arabes qui vivaient avant l’Islam ne commettaient pas de péchés.

Sha’ban suit le mois de Ramadan lorsque les musulmans pratiquent le quatrième pilier de l’Islam à savoir Siyam (jeûne). Il existe de nombreuses autres activités religieuses qu’il est fortement recommandé de pratiquer pendant le Ramadhan, comme prier la nuit lors d’un rassemblement, réciter le désert de la miséricorde, faire de la charité, etc. Donc, Sha’ban, la lumière symbolisée par les rituels du Prophète. en ce que la plupart des gens n’y prêtent guère attention, puisque les deux mois les plus importants, les rituels sont largement connus par de nombreux musulmans.

Les actes des hommes sont soumis à Allah quotidiennement, hebdomadairement et annuellement. Cela aidera et encouragera les musulmans à accroître leur religion et à éviter les faiblesses liées à leur religion.

Il devrait être clair qu’Allah sait tout sur la terre et les cieux. Il n’y a rien à perdre dans sa connaissance car il connaît toutes les affaires du peuple.

Il y a deux actes qui sont présentés devant Allah chaque jour:

Abu Huraira a déclaré:

Le Messager d’Allah (ﷺ) a dit: Les anges se tournent vers vous nuit et jour, ils se réunissent tous le matin et le soir de prières. Et il arriva que ceux qui dormaient la nuit se levèrent, et le Seigneur leur dit: Même si c’est un homme qui les touche, pourquoi avez-vous abandonné mes serviteurs? -ils disent: Nous les avons laissés pendant qu’ils priaient et nous les avons contactés pendant qu’ils priaient. (Les musulmans)

Les érudits ont affirmé que ce hadith est un signe que les actes sont révélés à Allah sur une base quotidienne. Quant à l’origine de la question d’Allah aux anges, cela indique qu’il y a toujours des gens qui adorent vraiment Allah et les anges. Avant qu’Adam (que la paix soit sur lui) ne soit créé comme successeur de la terre, les anges pensaient qu’il répandrait la corruption et l’effusion de sang. Il sera clair que ceux qui adorent Allah et ne font pas le mal, sont ceux qui réussissent en Lui. Cela signifie qu’ils ont réussi en tant que meilleurs êtres humains sur Terre.

Les actes sont également présentés à Allah deux fois par semaine:

Abu Hurairah (qu’Allah l’agrée) a dit:

Le Messager d’Allah (ﷺ) a dit: «Les actes du peuple sont révélés devant Allah les lundis et jeudis, alors tous les serviteurs (d’Allah) (des péchés mineurs) seront pardonnés s’ils n’associent rien avec Allah dans la piété .Mais quiconque a dans son cœur une querelle avec son frère, il ne sera pas pardonné. Pour eux, deux mots sont dits: “Gardez ces deux-là jusqu’à ce que oui réconcilié.” “(Les musulmans)

Ce Hadith met l’accent sur l’importance d’adorer Allah seul et met en garde contre la pratique de pratiques liées au polythéisme. Il encourage également les musulmans à entretenir des relations étroites, à s’aimer, à se bénir, etc. Voilà à quoi devrait ressembler la communauté musulmane.

Dans l’Islam, il n’y a pas de place pour les aspects négatifs du cœur tels que la haine, la cupidité, la jalousie. Comme leurs cœurs et leurs âmes sont purifiés du mal et d’autres maladies, leurs péchés sont pardonnés et semés par la miséricorde d’Allah.

Les actes sont révélés devant Allah chaque année:

Il a dit à Usamah bin Zaid:

«J’ai dit: ‘O Messager d’Allah, je ne te verrai pas à jeun pendant un mois que Shaban.’ Il a dit: “C’est un mois auquel les gens ne font pas beaucoup attention, entre Rajab et Ramadan. C’est un mois où les actes sont portés au Seigneur des mondes, et je veux que mes actes soient donnés quand je jeûnerai.” (Sunan 2357)

Bien que ses actes étaient justes, le prophète Muhammad (qu’Allah bénisse sur lui) était disposé à montrer ses actes pendant qu’il jeûnait. La plupart des pratiques musulmanes peuvent clairement être faibles. Pour remédier à ces faiblesses, les musulmans sont encouragés à explorer les pratiques religieuses acceptables. De plus, les musulmans doivent être disposés à suivre le prophète Mahomet afin que leurs péchés puissent être pardonnés.

En fait, il est recommandé de jeûner les lundis et jeudis et de jeûner plusieurs jours de Sha’ban. Certains érudits affirment que le jeûne recommandé pendant le Cha’ban avant le jeûne du Ramadhan est similaire à la prière recommandée par les musulmans avant la prière de la congrégation.

Se préparer aux jours perdus du dernier Ramadhan

‘Aisyah (qu’Allah l’agrée) a jeûné Sha’ban les jours obligatoires car elle ne pouvait pas jeûner pendant le dernier Ramadan.

Action rapide après le milieu de Sha’ban

Il y a aussi quelques hadiths qui montrent que le Prophète (sur lui soit béni) jeûna la plupart des jours de Sha’ban. Cependant, pour le hadith qui se lit comme suit:

Abu Hurairah (RAA) a rapporté que le Messager d’Allah (ﷺ) a dit:

“Quand cela arrive au milieu de Sha’ban, ne jeûnez pas (jusqu’au Ramadan).”

Il y a une controverse parmi les savants du Hadith à ce sujet. Les grands savants Imam Ahmad ibn Hanbal, Imam Yahya ibn Ma’in, ibn ‘ady et Al-Shawkany considéraient ce Hadith comme faible.

Certains érudits tels que l’Imam ibn al-Qayim et l’Imam Al-Albany estiment que le Hadith est bon. Dans ces derniers cas, le hadith est interprété de telle sorte qu’une personne ne devrait pas commencer à jeûner après le milieu de Sha’ban. Il n’y a pas de problème de jeûne après le milieu du mois si une personne jeûne les lundis et jeudis ou avant le milieu du mois. La bonne idée est d’abord et avant tout parce qu’il a été mentionné que le Hadith est déformé par le Hadith qui interdit au musulman de jeûner le dernier ou les deux derniers jours de Sh’aban.

La 15e nuit de Sha’ban

Il y avait beaucoup d’idées fausses et d’innovations dans les églises que les gens pratiquaient cette nuit-là. Selon les savants Hadith, il n’y a pas de véritable hadith pour la 15e nuit de Sha’ban. Cependant, l’imam Al-Albany pense que les hadiths d’Hasan sont très peu nombreux (bons) car ils sont reliés par de nombreuses chaînes de narration faibles qui se forcent à accepter les hadiths. Les hadiths ont la même signification. Alors, il suffit de mentionner l’un d’entre eux:

“Allah méprise la nuit entre Sha’ban et pardonne tous ses actes, sauf les idolâtres et le Mushahin (celui qui a dans son cœur la haine envers son frère).”

Une autre chose est que certaines personnes sont également confuses à propos de ce qui suit aya (Verset coranique):

(En cette nuit de retrouvailles, toutes les actions sages ont été décidées) (Coran: 44: 4)

Ils disent que c’est la 15e nuit de Sha’ban. Ce n’est pas vrai en raison du contexte dans lequel il est clair que c’est la Nuit du Seigneur du Ramadan qui marque la révélation du Saint Coran.

Bref, aucun culte spécial ne doit avoir lieu ce soir-là, le lendemain, le 15. Tous les hadiths mentionnés à ce sujet sont faibles. Si quelque chose est observé, jeûner la plupart des jours de Cha’ban, ne faites aucun acte trompeur et purifiez le cœur de la haine, de l’inimitié, de la haine, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *