Obéir à la loi d’Allah | À propos de l’islam

Nous parlerons aujourd’hui de la gratitude envers la loi d’Allah; en arabe on appelle ça al-rida, gratitude pour ce que Dieu Tout-Puissant nous a donné et joie dans nos opportunités.

En anglais, il y a un proverbe «Accrochez-vous aux Jones».

Cela signifie qu’il y a une famille imaginaire, une famille fictive appelée la famille Jones, qui vit près de nous, ou qui vit dans la rue ou sous la rue, selon cette idée pour garder à l’esprit les Jones, si la famille Jones obtient un voiture neuve, ils doivent également se procurer une nouvelle voiture.

Si Jones a une piscine, nous avons besoin d’une piscine; si les enfants de Jones vont dans cette belle école, nos enfants doivent aller dans cette belle école …

Cette idée de s’accrocher aux Jones va nous consumer. Nous devons être comme, sinon meilleurs, les gens qui nous entourent.

Cette attitude envers la biologie nous encourage à être jaloux des autres. Vous savez, avec cette attitude de ces gars-là, nous avons une meilleure voiture que nous, alors pourquoi? Je veux une meilleure voiture. Ces gars-là ont de meilleurs vêtements que moi, le besoin de meilleurs vêtements …

Ce monde des choses, des possessions matérielles, nous oblige à nous juger les uns les autres par rapport aux autres et à nous juger comme nos semblables.

Eh bien, selon cette statistique, si je n’étais pas si grand et si tant de gens venaient avant moi, je serais tellement jaloux, si nous n’étions pas des étrangers, si nous ne voyions pas les choses différemment. nous voyons tout comme un cadeau, si nous ne voyons pas tout dans ce monde alors un cadeau viendra d’Allah Tout-Puissant.

Vous savez comment lors d’un jour férié ou d’un anniversaire, lorsque vous ouvrez des magasins, quelqu’un vous donne quelque chose de grand, quelqu’un vous donne quelque chose de petit, et c’est tout ce que vous ne ressentez pas envers les gens qui ont fait un petit cadeau parce qu’il a longtemps été donné d’amour. Il y a si peu de cadeaux que ta mère te donne et ton oncle te donne quelque chose de plus grand, que tu les aimes vraiment tous les deux.

Le don de la vie

Mais si nous considérons la vie comme un cadeau, nos choses se calmeront. Tu sais, on m’a dit il y a des années, j’ai entendu quelque chose de vraiment beau conférence et le narrateur a décrit ce monde en disant que ce monde est comme une pièce de théâtre, ce monde est comme un drame, et que lorsque ce monde commence, tout le monde porte des vêtements.

Et certains d’entre nous portaient les vêtements du roi, certains d’entre nous portaient les vêtements d’un homme pauvre, et certains d’entre nous portaient les vêtements d’un aumônier, d’un enseignant ou d’une noble. Mais quand la promesse est terminée, quand la vie est finie, nous enlevons les vêtements que nous portions, et nous retournons là où nous avons commencé, tout est aux yeux de Dieu.

Vous savez, dans la mosquée, il n’y a pas de roi ou de président et de seigneurs dans la mosquée. Nous étions tous des musulmans debout côte à côte, se priant les uns les autres à Allah. L’un peut être un roi, un autre peut être un prince, un autre peut être un laveur de routes nettoyant le palais et les jardins, mais nous sommes tous pareils aux yeux d’Allah.

Donc, dans ce monde, nous avons une différence de travail à faire. Tous les êtres humains sont égaux, tous les êtres humains sont égaux aux yeux d’Allah mais les actions humaines sont différentes, et Allah est l’élu.

Avant de continuer, nous devons d’abord être prudents lorsque nous parlons du plan d’Allah et de sa loi, de ne pas blâmer Allah pour les problèmes qui arrivent à chacun de nous personnellement.

Vous savez, si quelqu’un dans ce monde a faim et n’a pas de nourriture, ne blâmez pas Dieu pour cela.

Il y a beaucoup de nourriture dans ce monde, beaucoup de nourriture à emporter; parce que certaines personnes veulent manger des hamburgers à la viande qui veulent nourrir les vaches avec du maïs et ainsi de suite, notre prédiction est qu’il n’y a personne dans une autre partie du monde. Alors ne blâmez pas Dieu pour certains des problèmes que nous avons.

Oui, en biologie, les gens sont différents; certaines personnes sont riches, certaines personnes sont pauvres, certaines personnes sont sages, certaines personnes ne sont pas gays, certaines personnes sont belles, certaines personnes ne sont pas belles… les gens sont différents, mais aux yeux d’Allah ils sont tous beaux.

Rappelez-vous qu’Allah Tout-Puissant ne fait pas de mal. Lorsqu’Il a créé un homme, Il n’a pas créé et dit: «Oh! J’avais tort à ce sujet ».

Non.

Il nous fait tout ce qu’il veut que nous soyons, et en fait, il dit dans le Coran:

Oui, nous avons fabriqué les meilleurs moules humains. (Coran 95: 4)

Il n’a pas dit: «Nous avons fait des gars, certains des meilleurs pour le budget, et d’autres pas, nous avons eu un cours gay…»

Il ne dit pas ça. Selon lui:

Nous avons fait l’Homme hors du moule.

Tous les gens sont égaux aux yeux d’Allah mais tous sont différents. Pourtant, comme dans ce drame, certains d’entre nous portent la robe du roi et d’autres la robe du pauvre homme.

La confession comme partie de la foi

La gratitude est ce que nous avons pour les croyants.

Les musulmans croient que lorsque cette promesse sera terminée, le pauvre homme et le roi, s’ils vivent bien, iront au même paradis, et – Coran la photo était magnifique – ils portaient des robes de soie verte portaient des bracelets de perles et d’or et buvaient dans des bols en or et de l’eau coulait sur chacun de nous …

Ce sont de belles images, mais il est clair que Dieu dit pour chaque croyant qu’il y a une grande récompense.

Et pour les plus pauvres de ce monde, pour les plus pauvres du reste du monde, nous avons, pour commencer, juré après cette courte période de vie (50, 60, 70 ans, quoi qu’il arrive) notre prix est très riche.

C’est quelque chose que les croyants peuvent faire, parce que c’est en accord avec ce qu’Allah veut, en tant que musulmans, nous disons »Qaddarallahu wa ma sha’a fa’al«(Allah a décrété ce qui est le mieux pour eux).

Allah est le gardien

N’oubliez pas qu’Allah est responsable, pas nous. Allah est le protecteur de ce monde et décide des choses de la bonne manière: «Je veux que d’autres choses soient comme ça, et je veux que d’autres choses soient comme ça».

Nous n’avons pas l’esprit d’Allah, nous ne savons pas pourquoi Il a fait ces choses, mais nous savons qu’Il n’a pas voulu nous créer, nous savons que nous ne voulions pas créer ce monde vers ou un autre qui le contient.

Nous savons qu’Il ne veut pas que les anges Le louent, que nous ne voulons pas L’adorer, qu’Il ne veut aucune de ces choses. Il est infini dans tout son être; Il est parfait à tous égards, et nos louanges ne sont pas associées à sa grandeur.

Donc, s’Il nous a créés, il est bon de penser que s’Il ne produit rien pour nous, Il peut produire de la haine ou produire de l’amour, à partir du Coran et de la Sunna du Prophète Muhammad (que la paix soit sur lui. Lui), nous voyez que nous sommes créés par l’amour.

Donc, s’Il l’a créée par amour et que nos esprits ne sont pas comme Son idée, Il en a créé un dans cet état et un autre dans cet état. Nous ne savons pas pourquoi, mais nous savons qu’il sait pourquoi. “Qaddarallahu wa ma sha’a fa’al.«Il a décidé quelque chose qu’il ferait ce qu’il voulait, Al Hamdulillah.

Alors, que faisons-nous, en tant que musulmans, en tant que croyants, pour essayer de décider de ce que nous avons?

Quelque chose que les musulmans font comme exemple pour tout ce dont nous parlons Al Hamdulillah en toutes choses: quand quelque chose de mauvais nous arrive Al Hamdulillah (Louange à Allah); quand quelque chose de bien arrive, nous disons Al Hamdulillah. Et simplement parce que nous ne regardons pas les choses comme Allah le voit, vous savez que parfois quelque chose de mauvais arrive, et nous pensons que c’est un accident.

Imaginez un moment de votre vie où vous avez perdu votre emploi, vous avez perdu un être cher… quelque chose de grave est arrivé, et quand nous y repensons des années plus tard, nous disons «eh bien, pas la fin du monde quand cela s’est produit».

La perte d’un être cher est une mauvaise chose, mais la perte d’un emploi par exemple, on peut parfois regarder en arrière et dire «ça a l’air mal mais une nouvelle ère dans mon monde ne fait que commencer».

À l’aide

Donc, si nous voulons être à l’aise avec ce qu’Allah nous a donné, alors nous devons tout faireAl Hamdulillah». Nous sommes tous musulmans », a-t-il déclaré.Bismillah Ar-Rahman Ar-Rahim»; Au nom d’Allah, nous faisons cela, au nom d’Allah nous buvons de l’eau… nous faisons tout au nom d’Allah.

Ana et les musulmans pour tout ce que nous disons Inehaa; si Allah Tout-Puissant veut que ce soit prêt, cela arrivera.

Si nous pouvions garder ces trois phrases dans nos cœurs: “Al Hamdulillah, Inehaa, Bismillah Ar-Rahman Ar-Rahim » nous devenons croyants et nous commençons à regarder les choses sans regarder la salle de bain de ceux qui nous entourent, plutôt que l’œil de la voiture de la personne qui vient travailler avec les planchers sur le côté de nos vélos. pas à côté des hommes portant des chaussures fantaisie mais portant nos petites chaussures en plastique aux pieds.

Notre devoir est de rendre grâce à Allah Tout-Puissant parce que quand nous voyons les choses de l’œil du croyant et quand nous voyons les choses de l’œil du croyant, nous savons qu’Allah a créé les choses.

Cela a été planifié par Allah depuis le début des temps donc je serai ici pour vous dire aujourd’hui, cela fait partie de Son plan. Il ne prévoit pas que nous fassions de mauvaises choses.

Il ne pensait pas que je dirais de mauvais mots à la caméra, ce qui était ma bonne chose, mais il pensait que j’arriverais ici assis devant vous.

Donc, en tant que croyants, nous nous tournons vers Allah, nous sommes très reconnaissants et reconnaissants pour l’avenir selon Sa volonté, c’est de trouver du plaisir en Allah et comment nous pouvons plaire à Allah dans nos mondes.

(Du point de vue de l’islam)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *