Les âmes vivantes sont gratuites (15 hadiths)

Le monde humain dans ce monde n’est pas stable. On traverse différentes périodes de joie et de chagrin, de force et de faiblesse, de riche et de pauvre, de santé et de maladie, etc. La vraie foi est celle qui maintient la lumière de la foi à travers les différences du monde. Il se souvient toujours d’Allah et lui accorde des bénédictions, il se tourne vers lui pour se rendre, demandant que sa guérison soit guérie. Ceci est un message du Messager (que la paix soit sur lui), qui a dit:

«Oui, les actes d’un croyant sont merveilleux! Pour le bénéfice de tous. Si une personne vit une vie simple, elle sera reconnaissante; et c’est mieux pour lui. Mais quand il est affligé, il est affligé. c’est la meilleure chose qu’il ou elle puisse faire. “ (Musulman)

Par Allah,

{Oui, nous vous testerons contre la peur, la faim, la perte de ressources, la survie et la productivité. mais nous devons parler avec bonté au patient – à ceux qui, face à l’adversité, disent: «Nous appartenons à Allah et nous retournons à Lui». Ceux qui reçoivent les bénédictions et les miséricordes de leur Seigneur; et ce sont eux les leaders. (Al-Baqarah 2: 155-157)

Par conséquent, le croyant sera remercié et remercié pour toutes les merveilleuses bénédictions qu’Allah lui a accordées. Il retrouve la patience et soulage les moments de douleur et de stress, de faim ou d’autres douleurs.

Il est difficile d’être croyant

Allah a décrété, dans ce monde, que des épreuves et des calamités arriveront aux croyants et aux incroyants. Pour l’incroyant, il y a un problème sérieux qui l’empêche d’avancer dans le monde. Pour les croyants, d’autre part, il y a un lieu de test et de souvenir, un test qui représente de grandes récompenses et des signes de pardon et de rémission des péchés.

Même le moindre mal aux croyants est une bonne nouvelle concernant le pardon et le plus haut niveau au Paradis. Les justes étaient satisfaits quand ils étaient en difficulté et ont vu un signe du pardon et de la miséricorde d’Allah.

PORT DE ONEHUNGA

  1. Abu Hurairah (qu’Allah l’agrée) a dit que le Prophète,

“Le fardeau des hommes et des femmes croyants dans leur corps, leur famille et leurs biens continuera jusqu’à ce que le fardeau de l’innocence soit assumé par Allah.” (Tirmidhi)

Preuve de la miséricorde d’Allah

  1. Abu Hurairah (qu’Allah l’agrée) a dit que le Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit: “Allah est bon pour l’homme quand il est bon, et il permet le mal.”(Al-Bukhari et autres)

Preuve de foi

  1. Abu Hurairah (qu’Allah l’agrée) et Ka`b ibn Malik (qu’Allah l’agrée) prétendent être le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui),

«La parabole des croyants est une plante nouvelle et humide; c’est le vent qui change ici et là; et aussi les croyants; il souffre encore.

La parabole du semeur est comme un cèdre, elle ne sera pas secouée – elle sera déracinée. “ (Al-Bukhari et Muslim)

Article de droit

Les prophètes et les justes sont troublés et leur récompense est grande.

  1. Sa’d (qu’Allah l’agrée) a dit que le Prophète (paix soit sur lui) a dit:

La plus grande souffrance de tout le peuple, ce sont les prophètes, puis le bien, puis le (après) le bien. Quelqu’un est troublé par sa foi. Si sa foi est ferme, sa souffrance sera difficile, et si sa foi est faible, sa tribulation sera légère.

Oui, il y aura des troubles les uns aux autres, jusqu’à ce qu’il sorte du peuple, et qu’il n’y ait pas d’iniquité en lui. (Ahmad et At-Tirmidhi)

Punition immédiate

  1. Anas (qu’Allah l’agrée) a dit que le Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit:

«Allah est bon envers Son serviteur, et Il punira ce monde rapidement; et si Allah est satisfait de Son serviteur, il portera son péché et le jugera le Jour de la Résurrection. (Tirmidhi)

PORT DE ONEHUNGA

  1. Anas (qu’Allah l’agrée) a dit que le Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit:

“Le montant du châtiment est égal au montant de la souffrance. Allah aime certaines personnes et Il les éprouvera (avec peine). Celui qui est digne (selon la loi d’Allah) a obtenu l’acceptation (d’Allah), et il qui n’est pas satisfait (de la loi d’Allah) retient la colère (d’Allah). “ (Tirmidhi)

Symptômes de la maladie

Il ne faut pas considérer la fatigue comme un état triste, mais se souvenir du bien qu’elle contient. C’est l’un des problèmes qu’Allah teste avec Ses serviteurs et il réussit pour eux d’obtenir une récompense, comme expliqué ci-dessus, comme cela a été expliqué ci-dessus.

Retrait des infractions et divulgation de la liste

  1. Abu Hurairah (qu’Allah l’agrée) a dit que le Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit:

“Chaque fois qu’un musulman est tué ou autre chose, Allah lui pardonnera ce qu’il a fait, comme un arbre qui perd ses feuilles.” (Al-Bukhari et Muslim)

  1. Abu Sa`id Al-Khudri (qu’Allah l’agrée) a déclaré que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit:

“Un musulman ne souffre pas de difficultés, de douleur, de chagrin, d’anxiété, de blessure ou de chagrin – même s’il est percé d’une épine – mais Allah punit ses péchés à travers elle.”(Al-Bukhari et Muslim)

  1. Sa`id a dit: “J’étais avec Salman (qu’Allah l’agrée) quand il est allé voir un homme malade à Kindah (en Perse) et lui a dit:

“Espérer le bien parce qu’Allah a fait des péchés du croyant une rémission des péchés (pour ses péchés) et du repos. Mais si l’incroyant meurt, il sera comme un chameau. Lié par son maître et libéré – il ne sait pas pourquoi il a été lié et pourquoi il a été libéré. (Al-Bukhari)

  1. “Aisyah (qu’Allah l’agrée) lui a dit que lorsque le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) avait souffert des difficultés, il aurait dû changer de lit. Il a dit:” Si l’un de nous l’a fait, vous Je l’ai blâmé. “Il a dit (Bénissez-vous)

C’est une maladie mortelle pour les justes; Lorsque la foi est confrontée à des difficultés, que ce soit des épines ou plus, le péché lui est enlevé parce qu’il monte au même pouvoir (au Paradis). “ (Ahmad)

Maintien des dépenses préalables au travail

Souvent, la maladie affecte les croyants, qui sont incapables de réaliser les bienfaits (culte, jeûne, aide aux musulmans, etc.) dont il a fait usage quand il était ia. Mais Allah, par Sa grande miséricorde, a persévéré pour Ses bonnes actions qui l’ont contraint à mettre fin à sa mort.

  1. Abu Musa Al-Ash’ari a raconté que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit:

“Pour une personne voyageant vers ou depuis un patient, ses activités sont enregistrées en fonction des activités passées pendant qu’elle vit ou vit.” (Al-Bukhari)

  1. Abdullah ibn `Amr a dit que le Prophète,

“Personne (le croyant) ne mourra, mais (ses actes) lui seront écrits selon les actes de sa vie.” (Al-Bukhari)

  1. Anas (qu’Allah l’agrée) a dit que le Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit:

“Aucun corps musulman n’a été touché par Allah, mais Il (ses actes) sera enregistré pour lui sur la base de ses actes passés de son vivant – au moment de sa mort. Par conséquent, s’il prend le sien, Il le guérira, et il le guérira.(Al-Bukhari)

Raison du paiement

  1. “Atta ibn Rabaah a dit qu’Ibn` Abbas (qu’Allah l’agrée) lui a dit:” Voulez-vous voir une femme du peuple du Paradis? “

Il a dit oui.”

Il a dit: «Cette femme noire. Il est venu vers le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) et a dit: ‘J’ai une mort catastrophique (la mort sera), et je serai trouvé, alors je demanderai à Allah pour moi.’ Il a dit (Que les bénédictions reposent sur lui), ‘Si vous voulez, soyez patient pour obtenir le paradis; si vous le souhaitez, je demande à Allah de vous sauver. ‘

Il a répondu: «Je serai patient! Mais mon corps sortira (à cause de la chute), alors tournez-vous vers Allah pour que je ne sorte pas. «Et il en est ainsi (que les bénédictions soient sur lui). »(Al-Bukhari et Muslim)

Les experts ont changé d’avis sur la question de savoir si la personne décédée recevra une indemnisation pour le décès lui-même ou pour le patient à certains moments. Le raisonnement est que s’il est patient et se soumet à la volonté d’Allah, comme indiqué ci-dessus, il sera récompensé pour la délivrance et la mort; sinon, il sera inutile parce qu’il a violé la loi d’Allah. Ceci est pour illustrer les propos d’Ibn Hajar Al -`Asqalani:

“Les vrais hadiths sont clairs dans la mesure où les coûts sont enregistrés au fur et à mesure que le musulman souffre. Pour la patience et l’acceptation, il existe de bonnes façons d’obtenir des récompenses supplémentaires pour le reste du problème.”

  1. Abdullah ibn `Amr a dit que le Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit:

“Si un musulman est piqué par une épine (épine) dans le monde et qu’il cherche sa récompense auprès d’Allah, alors certains de ses péchés seront enlevés, parce que, le jour du jugement.” (Al-Bukhari)

Extrait de ‘Unxplained Journeys: Suffering, Death, and the Grave’, Quran and the Sunnah Society of North America.

Sheikh Salim Al-Hilali est l’auteur du hadith. Il a étudié sous la célèbre connaissance de Hadith Al-Albani.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *