Égalité dans l’éducation des enfants musulmans

L’Islam est une question de modération. Pour tout ce qui est acceptable, il y a une raison. Et avec tout ce qui n’est pas autorisé, il y a toujours un problème que nous pensons important.

Élever des enfants en tant que musulmans doit être décidé avec sincérité, mais avec beaucoup d’amour, de douceur (dans certains cas) et de douceur. Elle doit souvent être gérée individuellement parce que les enfants sont le reflet de leurs parents.

D’une part, tous les parents musulmans veulent élever de bons garçons et filles musulmans, et ils sont également dans la même vocation, de même que chaque parent basé sur l’islam, quelle que soit sa religion.

Voici quelques conseils utiles pour ouvrir la voie aux parents, à la manière musulmane.

Enseignez-leur Allah

Enseigner aux enfants Allah est la première responsabilité en tant que parent.

En tant que parents, il est accordé à nos enfants par la grâce d’Allah, et les enfants ne sont pas chacun de nous d’être des «seigneurs», mais une grande dette jusqu’à ce qu’il soit temps de retourner à Allah, tout le monde est séparé de cela. monde.

Le signe du succès de nos accomplissements ou de ceux de nos parents est le jour où nos enfants retournent à Allah, qu’ils soient considérés comme membres de Jannah à un moment donné ou non.

Imaginez que nos enfants soient punis par Allah parce qu’ils ont commis Shirk et d’autres péchés graves pour lesquels ils ne peuvent pas se repentir, principalement par ignorance ou par tromperie? Ce n’est pas très triste parce que nous sommes des parents musulmans, et c’est quelque chose que nous devrions considérer.

Enseigner Allah aux enfants est un bon rappel, peu importe qui nous sommes, de l’obéissance à Allah seul et à Son Messager, le Prophète Muhammad (paix et bénédiction soient sur lui).

De nombreux parents prient pour que les enfants leur obéissent, même s’il est honoré qu’un enfant obéisse à ses parents, l’obéissance ne peut pas protéger sa loyauté envers Allah.

Bien sûr, si les parents violent les commandements d’Allah, il n’est pas juste que leurs enfants les suivent et leur apprennent à toujours suivre les commandements d’Allah, nous ferions mieux de leur apprendre à prendre de meilleures décisions, nous, les parents, fera mal. .

«Il (se souvient) quand Luqman a dit à son fils comme il le lui conseillait: ‘Mon fils! Ne vous engagez pas dans l’adoration des autres et d’Allah. En effet, rejoindre les autres dans l’adoration d’Allah est Zulm (a) très important »(Luqman: 13).

Créez un bon environnement et soyez un bon modèle de décision

La création d’un bon environnement islamique est un facteur important dans l’éducation des enfants.

Un environnement propre, aimant, amusant et conforme à l’importance du Coran et de la Sunna.

Suivre les pratiques du prophète Mahomet, par exemple, comme manger une variété d’aliments nutritifs, étudier, trouver du temps pour se reposer et se divertir, se coucher tôt et rester propre, aidera les enfants à apprendre l’islam à partir du sujet principal.

«Adorez Allah, ne vous joignez pas à Lui dans l’adoration, et faites du bien aux parents, aux parents, aux orphelins et aux pauvres, au plus proche parent des parents, le résident étranger est un étranger, le compagnon à vos côtés, le chemin (quand vous rencontrez ), et ces (esclaves) sont entre vos bonnes mains. En effet, Allah n’aime pas ceux qui sont arrogants et vantards (An-Nisa: 36). “

Rester calme et patient en temps de crise est une autre excellente leçon pour les enfants. Les porter avec eux à tout moment et les aider à faire de la charité est un bon moyen de planter leur amour pour l’islam. D’autres moyens sont de jardiner, d’être simple, ouvert d’esprit et de tendre la main aux autres par le biais d’activités communautaires qui stimulent leur intérêt pour les attentes de la communauté.

Il est important de savoir que tout en enseignant aux enfants à accomplir leur Salah et à réciter le Coran, il est important qu’ils aient une vie équilibrée pour récolter les fruits de leur niveau.

Cependant, ils doivent d’abord être éloignés des actions qui ne déplaisent pas à Allah, mais doivent être faites avec sagesse et compassion.

Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit: Allah interrogera tous les gardiens sur les personnes sous Lui qui sont bénies, et la personne posera des questions sur les gens de sa maison »(Nasa’i & Abu David).
Ali bin Abi Talib a conseillé de jouer avec les enfants de moins de sept ans, de les éduquer entre sept et quatorze ans, puis de se lier d’amitié avec eux.

Lorsqu’on élève des enfants, il est important d’avoir accès à leurs adultes. Enseigner à un enfant de trois ans à aider aux tâches ménagères ou à réciter le Coran sur une base pratique peut ne pas être aussi efficace qu’un enfant de huit ans qui assiste aux activités quotidiennes.

De même, un jeune de 15 ans qui n’a pas étudié la religion aura plus de mal à changer cette pratique lorsque l’enfant de six ans continuera à regarder ses parents pratiquer leur religion.

Il n’est jamais faux d’enseigner tôt l’islam aux enfants, mais ils doivent être plus clairs dans leurs connaissances et leur âge. Les enfants qui sont opprimés tôt – et très gravement – peuvent se retrouver avec une violence rebelle sachant que les enseignements de l’islam n’ont pas été incorporés dans les bonnes pensées et compréhensions.

Pendant que toutes ces activités se poursuivent, les parents doivent être conscients des besoins et des capacités de leurs enfants. Cela changera leur façon de voir le monde et leur religion.

Si les enfants s’intéressent aux chevaux ou aux animaux en général, il est important de leur rappeler la bénédiction d’Allah en donnant de tels animaux comme compagnons aux êtres humains pendant que nous vivons dans le monde.

De même, si les enfants ont besoin de robots, il est bon de se rappeler qu’Allah est le Créateur de la connaissance – c’est grâce à cette compréhension que ces machines peuvent être construites.

Créer une confiance mutuelle entre parent et enfant

En tant que musulman, il est important que le parent et l’enfant s’unissent pour le bien d’Allah et travaillent sur la relation dans la gentillesse et la compassion.

Il ne suffit pas qu’un enfant soit dirigé par des parents responsables qui nient les sentiments intérieurs, les désirs et les capacités de leurs enfants pour leurs opinions familiales. Les parents ne devraient pas non plus donner aux enfants ce qu’ils veulent, simplement parce qu’ils croient que le monde doit changer pour eux.

Seul le monde tourne autour d’Allah, et il est important que les familles reconnaissent cela de peur qu’elles ne tombent sur le bord du chemin et ne mettent les intérêts du monde avant leur religion.

Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a répondu: «Celui qui ne fait pas preuve de miséricorde ne sera pas miséricordieux» (Bukhari et Tirmidhi).

Si le parent et l’enfant s’entendent bien, la relation est entretenue avec respect et amour, il sera plus facile d’élever des enfants, et cela finira par être une composante religieuse pour la culture et l’apprentissage des enfants en général. Des échantillons… comparés à leurs lectures.

«Le meilleur cadeau des parents aux enfants est leur formation appropriée» (Tirmidhi).

En fin de compte, il est important de rappeler aux parents de prendre soin de leur famille. La loi a toujours été la gardienne de la famille

Bien que nous puissions aimer, nous amuser et jouer avec nos enfants, nous devons être conscients des vrais problèmes du monde, car nous tirons trop parti de notre stress, de notre perte de temps et de notre stress. Capacité à faire des choses qui ne sont pas bénéfiques à nous.

Dans le même temps, il est important que les enfants apprennent l’islam de telle manière qu’ils puissent se connecter, dans le confort, tout comme le prophète Muhammad (que la paix soit sur lui).), Gentil et doux.

Il n’y a aucune raison de forcer un enfant à jeûner ou à céder à la charité, après tout, il ou elle grandira en n’aimant pas ce qui lui convient le mieux. Et en même temps, il n’est pas juste de proposer quoi que ce soit qui ne soit pas acceptable.

«Ô vous qui croyez! Tournez-vous vers vous et votre famille vers le feu (l’enfer) est un homme avec des pierres le bois, au-dessus duquel est un ange qui est chargé (a) fort, désobéissant, (de l’administration) les commandes qui le reçoivent d’Allah, mais faites il. comme ils ont été commandés »(Tahrim: 6).

Plus important encore, c’est un rappel constant du droit à nos enfants. Ce n’est que pour une courte période que nous – nous sommes endettés – nous savons que nous avons fait une bonne action quand Allah nous fait sortir le jour du jugement.

À ce stade, nous devons les regarder correctement, car Allah est Celui qui aime toutes les choses justes.

«Craignez Allah et bénissez vos enfants» (Bukhari et Muslim).

Première publication: février 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *