Acheter des musulmans: 9 règles de Shahada

Qu’est-ce que Shahada?

La Shahada est une déclaration de foi créée par tous les musulmans et toutes les personnes qui veulent être musulmans. Cela signifie connaître l’étranger, c’est-à-dire la création du dieu unique sans ami ni compagnon, tout en sachant en même temps que le prophète Mahomet, que la paix soit sur lui, était son dernier messager.

Cette déclaration de foi a neuf significations qui ont un sens très large. Nous essaierons de les comparer avec cette vidéo en tant que petit guide de repas afin que vous puissiez comprendre l’importance de la Shahada et pourquoi elle est si importante dans l’Islam.

C’est le premier pilier de l’Islam, et il ne dit pas de mots qui ne soient ni arabes ni espagnols mais nous parlons d’une pratique religieuse qui est pratiquée par tous les musulmans avec le cœur.

On espère que cet article servira de guide pour ceux qui veulent se convertir à l’islam, qui veulent devenir musulmans, ou pour les musulmans qui veulent accroître leur foi.

1. Connaissance (Ilm)

La première caractéristique de la Shahada est l’intelligence. En d’autres termes, nous devons comprendre le sens du message, ce que nous exprimons.

Cela n’a aucun sens pour moi de dire que j’aime le rose si je ne sais pas ce qu’est le rose. Ceci est un exemple très simple mais il vous aide à comprendre quelle est la première condition lorsque le Shahada fonctionne afin que vous compreniez ce que signifie connaître le caractère unique d’Allah et le sens d’accepter le Prophète Muhammad, que la paix soit sur lui, était son dernier prophète et messager.

Il est important avant d’effectuer la Shahada d’avoir une compréhension claire de l’Islam. Sur ce site, vous trouverez cinq articles et articles sur l’islam et votre foi. Nous vous invitons à regarder si vous êtes intéressé.

Ce sont des principes clés pour nous aider à élargir nos horizons et notre vision de tout ce que disent les musulmans.

2. Soyez sûr (Yaqin)

Le deuxième sens de la Shahada devrait être très clair. En d’autres termes, la vraie foi du cœur est ce que nous disons et ce que nous déclarons est la vérité que nous croyons.

Comme je le dis, il ne s’agit pas de mots vulgaires ou vulgaires sortant de notre bouche mais la Shahada doit être adorée.

3. Acceptation (Qabul)

Le troisième aspect de la Shahada est l’acceptation. En d’autres termes, accepter tout ce que l’on appelle être musulman, faire beaucoup de travail avec ces choses est également obligatoire.

Par exemple, nous laisser faire cinq prières quotidiennes. Si nous voulons devenir musulmans, nous devons accepter que la religion est le pilier de l’islam et nous devons donc l’accepter, comme le font le Ramadan et d’autres.

Si nous acceptons que nous sommes musulmans par ce que nous faisons, alors la responsabilité de nos actions et l’acceptation de cette croyance doivent également être mises en œuvre.

Ce symbole a beaucoup à voir avec le fait de ne pas tricher. Nous ne sommes pas musulmans seulement quelques jours par an ou un mois par an, mais sachant que nous sommes musulmans, nous servirons Shahada et nos actions seront alignées, ou nous serons organisés, avec cette foi intérieure.

Il ne sert à rien d’avoir une double vie. Dans le monde plus large, je suis d’une manière dont en privé je suis l’autre. C’est ce qu’on appelle la fraude.

4. Donner ou se souvenir (question)

Je veux dire, je me soumets aux instructions, aux commandements et aux normes de Dieu. Il est également proche du sujet précédent. Autrement dit, nous devons soigneusement lier la relation entre nos actions et nos croyances. Si nous ne tombons pas dans le piège de la tromperie.

C’est la machine qui vous pousse à faire des choses pour rechercher la faveur d’Allah. Il est étroitement lié à l’acceptation de ce que signifie musulman.

5. Pono (Sidq)

Le cinquième aspect de la Shahada est qu’il est important que beaucoup de gens ne sachent pas ou ne comprennent pas que c’est la cause de la vérité.

Autrement dit, tout en exécutant la Shahada, nous devons agir honnêtement, honnêtement, pour nous-mêmes et pour personne d’autre.

Cela étant dit, toutes ces idées sont alimentées par la pratique d’exécuter la Shahada par un homme ou par des pressions dont je ne sais qui, ce n’est pas correct. Une personne doit pratiquer la Shahada quand elle croit vraiment et comprend sa propre décision.

Quand nous faisons Shahada, nous le faisons parce que nous connaissons Dieu, pas parce que personne ne nous a dit ou attend de nous.

6. Pono (Ijlas)

La sixième fonction est très similaire à la cinquième. Nous avons déjà parlé de la vérité en publiant cette déclaration de foi.

Au moment du sixième épisode, c’était vrai et clair dans le cœur. C’est pourquoi je dis que le but du travail est de se marier ou de le faire parce que je ne sais pas qu’il n’ya aucune raison.

Il est inutile de prononcer une phrase sans y croire, elle n’est pas incluse, elle n’est pas vraiment vivante.

7. El amor (Mahabbah)

Le septième est l’amour. L’amour, voulant servir Shahada, voulant se connecter avec Allah en lui-même et en lui-même.

Ce symbole fait référence aux douces choses de la foi qui sont très riches Hadeet Le prophète Muhammad, que la paix soit sur lui, a parlé de trois choses importantes et l’une d’elles était l’amour d’Allah et de son messager par-dessus tous les autres.

8. L’abolition de l’incrédulité

La huitième caractéristique de la Shahada est l’élimination de l’incrédulité. L’autre est d’accepter le mensonge d’autres dieux ou d’autres entités comme alliés ou alliés sous l’autorité d’Allah.

Par exemple, une personne qui croit au début que les étoiles ou l’univers contrôlent leurs actions parce qu’elles établissent des connexions. Les musulmans croient que Dieu seul a le pouvoir sur toutes choses, pas une amulette, une étoile ou un voisin dont le mauvais œil est attaché à vous.

Ceci est important, le huitième aspect de la Shahada est l’abolition de la divinité, de savoir qu’il n’y a qu’un seul Dieu, Allah, et que toutes choses sont faites sous Sa loi et Sa volonté.

9. Conservation

Le huitième principe de la Shahada est d’adhérer, c’est-à-dire de tout mettre en œuvre pour maintenir ce refuge et cette responsabilité d’être musulman jusqu’au jour de notre mort.

Maintenant que nous avons décidé de pratiquer la Shahada, nous devons agir avec la conviction sincère que nos mondes seront différents. Insha Allah, pour toujours.

Tout le monde trouve le bonheur sous une forme ou une autre. J’ai trouvé le bonheur dans l’Islam. C’est ainsi que j’ai vraiment survécu, la paix est arrivée, et comme je suis musulman, le travail de la Shahada est une grande décision, et ce mode de vie, pas un test.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *